Rubrique :  Les gencives

Les déchaussements dentaires : parodontologie lyon

Le déchaussement des dents intervient lorsque les gencives sont fragilisées par l'âge, une hygiène insuffisante ou une maladie parodontale. Selon les cas, des traitements peuvent être envisagés pour sauver les dents déchaussées.

Le déchaussement des dents fait suite à un problème de gencives. Ce dernier est le plus souvent causé par une malade parodontale (trois fois sur quatre). L'âge est aussi un facteur facilitateur (les tissus des gencives vieillissent) ainsi qu'une hygiène défectueuse.

Les maladies parodontales (paradontolyse ou maladie périodontique) altèrent le parodonte qui se compose de la gencive, d'un ligament alvéolo-dentaire, d'un os alvéolaire et du cément (une sorte de revêtement rugueux qui fixe le ligament à la racine de la dent). Lorsque la maladie s'installe, le parodonte se détruit progressivement. La dent n'est plus tenue et elle se déchausse.

Symptômes d'une maladie parodontale

  • Gingivite : inflammation de la gencive, très souvent associée à des saignements ;

 

  • Déchaussement des dents, c'est-à-dire que l'os de soutien de la dent perd de la hauteur, la dent apparaît plus longue. Ceci doit être un signe d'alerte pour consulter un dentiste ;

 

  • Mobilités dentaires anormales. C'est souvent le signe le plus inquiétant ;

 

  • Apparition de « trous noirs » entre les dents ;

 

  • Parfois d'hypersensibilité dentinaire aux collets des dents.

 

Si aucun traitement n'est entrepris, la dent finit par tomber. Souvent, la maladie parondotale est génétique. Les personnes dont les parents ont les dents qui se déchaussent ont de fortes probabilités d'être sujettes aux mêmes problèmes avec l'âge.

Article rédigé par le praticien le 07/06/2012

Le site du cabinet dentaire a été réalisé par Webdentiste.fr